Deuil et Accompagnement

Il existe plusieurs associations avec différents axes d’approche qui oeuvrent pour accompagner et aider après la perte d’un proche.  Entourer, Accompagner, Ecouter sont les missions de ces associations pour aider tout un chacun sur le chemin du deuil.

Vous êtes en deuil d’un proche…
Vous venez de perdre votre bébé…
Vous êtes en contact avec des personnes en deuil…

VIVRE SON DEUIL Rhône-Alpes vous propose son soutien, des rencontres personnalisées, entretien d’aide avec un des écoutants bénévoles de l’association (écoutants formés et supervisés) dans ses locaux près de la Bourse du Travail dans le 3ème.

 Tél. : 04 78 60 05 65

AGAPA offre à tous la possibilité de parler et d’être écouté après une grossesse qui n’a pas été menée à son terme, quelle qu’en soit la raison : deuil périnatal, mort in utéro, IMG, fausse couche, IVG, réduction embryonnaire….

Que cette douleur soit récente ou ancienne, elle peut être mal comprise par l’entourage, qui encourage à « tourner la page » et peut ainsi risquer d’accroître la souffrance en ne lui permettant pas de s’exprimer. Les accompagnantes d’Agapa sont là pour entendre ce mal-être et proposer à ceux et celles qui le souhaitent un accompagnement adapté à ce qu’ils vivent.

Tél.: 01 40 45 06 36

JALMALV œuvre au développement des soins palliatifs et de l’accompagnement parce qu’ils offrent aux personnes malades, aux proches et aux soignants une alternative à une question éthique que l’euthanasie laisse sans réponse. Pour la Fédération, l’accompagnement et les soins palliatifs permettent à la personne malade et à ses proches de vivre la fin de la vie sans avoir ni à en hâter la fin, ni à la prolonger par une obstination déraisonnable. Changer notre regard, parler de ces questions, permet de développer les solidarités autour de celui qui va mourir et soutient chacun dans sa place d’accompagnant naturel.
La mort est un événement social qui fait partie de la vie.

Tél. : 06 80 99 90 33

Offrir un accompagnement de qualité aux parents et familles endeuillées, c’est ce que propose l’association L’enfant Sans Nom. Ses objectifs : Le soutien dans leur deuil des parents dont le bébé est mort pendant la grossesse ou autour de l’accouchement (deuil périnatal) / Sensibiliser l’opinion publique au deuil périnatal et oeuvrer pour faire changer la loi régissant l’inscription à l’état civil des enfants nés morts avant 6 mois de gestation. / Proposer un espace d’expression et de témoignages de la souffrance face à la mort d’un bébé pour briser le silence d’un tabou. / Proposer un soutien aux parents qui attendent un bébé après un deuil périnatal.

Tél : 06 81 99 27 74

Jonathan Pierres Vivantes est une association ouverte à tous, dans le respect des opinions et des croyances. Elle a pour but de permettre aux parents et aux frères et soeurs endeuillés de se retrouver, de s’écouter et de s’entraider, moralement et spirituellement, pour rompre l’isolement, cheminer ensemble, retrouver quelques points de repère et se reconstruire.

Des rencontres spécifiques sont proposées aux familles confrontées au suicide de l’enfant ainsi qu’aux parents endeuillés de leur unique enfant ou de tous leurs enfants.

Tél. : 07 50 68 10 31

Créée en 1992, l’association porte le nom d’une femme psychiatre qui a grandement contribué à faire naître à la fin des années 60 le mouvement d’accompagnement des mourants et des personnes en deuil. Sans but lucratif, apolitique et non confessionnelle, l’objectif est d’aider, former  et informer toute personne confrontée à une situation de rupture, de mort ou de deuil.

Une quarantaine de bénévoles s’impliquent dans le deuil et l’accompagnement au sein de quatre antennes réparties sur la France.

Tél. : 06 84 64 94 71